Une bonne stratégie bancaire : quelques conseils

"Cher client,

...vous avez choisi de bénéficier de notre offre groupée de services pour la gestion de votre compte professionnel.

Conformément à l'article x des Conditions Générales de votre contrat... je vous informe d'une prochaine évolution tarifaire. "


Voici comment ma banque augmente mes frais de plus de 40% ! Une lettre formulaire adressée sans même prendre la peine d'y apposer mon nom et signée par un "directeur d'agence" non identifié. Il faut savoir qu'informatiquement parlant, personnaliser la lettre ne représente aucune difficulté, ce qui me fait penser que mon établissement bancaire n'a tout simplement pas eu l'idée ou pas pris le temps de le faire.

Clairement nous ne sommes que des numéros et traités comme tels par ces grosses structures qui visiblement n'ont pas changé de politique depuis la dernière crise.

 

Banques en France

 

En fait les politiques des banques évoluent en fonction de choses qui nous dépassent et qui se décident en haut lieu, et son rarement centrées sur le petit utilisateur final.

J'avais déjà parlé de mon agacement à changer régulièrement de conseiller, mais au-delà de ça, de toute façon, ces derniers ont peu de pouvoir et leurs conseils sont très souvent orientés en fonction de primes ou d'indication de leur hiérarchie.

 

Du coup je vous conseille de sortir des anciens schémas et de mettre en place une stratégie bancaire qui vous évitera bien des déboires. Pas possible d'établir de relation de confiance donc voici mes conseils :

- à partir d'un certain niveau de Chiffre d'Affaires ne pas se contenter d'une banque, mais en avoir au moins 2 quitte à payer plus de frais

- séparer vos comptes privés et professionnels, ne pas les mettre dans la même banque

- opter éventuellement pour une banque en ligne ou étrangère comme complément

- bien évaluer ses besoins en fonds de roulement et en financement pour privilégier une gestion de trésorerie positive qui vous facilitera les négociations

- faire appel à des fonds familiaux, à un business angel ou à d'autres solutions de financement quand c'est possible

- ne pas hésiter à changer de banque même si on a des prêts, ça se négocie, et c'est de plus en plus facile avec de nouveaux services externes proposés gratuitement qui gèrent vos changements de domiciliation

 

Mais personnellement, grande ambassadrice des relations sincères et professionnelles, je déplore cette situation. La politique des banques ne pourra que les handicaper à long terme. Se positionner en opposition et ne penser qu'aux chiffres ne peut pas donner de bons résultats à long terme et les conséquences commencent à se faire sentir :

- la fonction bancaire a une image négative et c'est souvent un choix par défaut pour les employés qui eux aussi ne sont que des numéros

- les banques en ligne se développent : tant qu'à être un numéro, autant le faire en connaissance de cause et payer moins de frais !

- enfin on assiste à un développement important du travail de courtier. S'adjoindre les services d'un professionnel qui connait les banques et leurs politiques et pourra conseillers sur la meilleure stratégie à adopter.

 

Si de votre côté vous avez des expériences à partager ou des conseils à ajouter, n'hésitez pas à commenter cet article.

De mon côté je reste dans l'espoir de voir le milieu bancaire évoluer vers une plus grande considération de ses clients et collaborateurs, et je suis persuadée que c'est ce qui leur permettra de changer leur image et d'assurer leur avenir.

 

Aller en haut